Inscription

Élection présidentielle 2017


Retour à la liste des candidats Statistiques des votes de soutien pour Philippe Poutou sur les 30 derniers jours :

Il y a un mois   

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0
   Aujourd'hui

Je trouve ce site utile pour la démocratie, je fais un don !
Donner avec Paypal

Aider Philippe Poutou à se présenter

Pour permettre à Philippe Poutou de se présenter à l'élection préssidentielle de 2017, sa candiature doit recueillir les fameuses "500 signatures". Ces signatures sont en réalité des formulaires de présentation d'un candidat que les élus locaux renvoient au Conseil Constitutionnel. Il est très difficile pour les candidats de réunir 500 soutien lors qu'ils sont peu connus, ou se présentent hors des principaux partis. Si vous pensez que le programme de Philippe Poutou mérite d'être proposé aux français lors de l'élection présidentielle, prenez rendez-vous avec le maire de votre commune pour lui expliquer pourquoi il doit apporter son soutien à Philippe Poutou, envoyez ensuite cette page à vos amis et sur les réseaux sociaux. Cela peut vraiment aider plus de candidats pour se présenter et ainsi contribuer au débat démocratique.

Pour avoir une idée plus précise, voici ce à quoi ressemble le formulaire que doivent remplir les élus pour soutenir Philippe Poutou :





Dernières informations sur Philippe Poutou (source Twitter, "à prendre avec des pincettes") :


Investissements et emploi n'ont rien à voir...merci #Poutou pour ta grande culture économique. Ce type est débile.

Mais fermes là toi ... retourne dans ton usine americaine bosser ... tu macronises pas , tu gonfles !! C'est pas parce que ta femme te mene par le bout du nez qu'il faut en vouloir au monde entier une fois dehors ...

Si l’idéologie de Poutou mène à l’appauvrissement généralisé,celui du libéralisme on sait déjà à quoi ça mène car les faits sont là

Faudrait ouvrir un bouquin d'économie et un autre de pilotage industriel. Histoire que vous compreniez que la demande est le seul facteur d'emploi.

De quel homme parlez vous !!! Précisez bien car à mon avis vous ne parlez pas de l’ouvrier qui crée,se décarcasse et innove pour son patron qui le récompense avec un salaire indigne et qui veut qu’on lui reconnaisse le droit de licencier facilement

Le libéralisme dont tu parles combat les droits sociaux !!! Aujourd’hui on assiste en France à la casse du droit du travail par qui !!! Bien sûr par ceux qui prônent le libéralisme ! Ce système capitaliste mafieux qui bénéficie du grand soutien de l’état

Mdr j'te vois trop

Faut faire une révolution dah

Exactement

Nos pb ils s en cognent, ils ont les yeux sur le cours de l action, le profit de la journée, la part de marché et la dernière stagiaire craquante qui vient d entrer et qui va être la prochaine gâterie du boss.

Donc faut voté qui ?

Il ne manque que le mode d'emploi pour y arriver. Pour l'instant, tout le monde encaisse, sans combattre. Mais jusqu'à quand ?

Ben oui il est bien connu que ceux qui travaillent dur profitent des fruits de leur travail ! C’est d’ailleurs ce que montre cette étude

Et ce que je dis, c'est que l'idéologie des Poutou & co. ne mène nulle part, ou au contraire, elle mène à l'appauvrissement généralisé et à la destruction. L'homme ne créé pas, n'investit pas, ne se décarcasse pas s'il n'est pas assuré de bénéficier des fruits de son travail.

Pourquoi avez-vous besoin d'aller chercher cet exemple pour soutenir vos propos ? je parle d'un système économique moderne où la liberté d'entreprise est garantie car c'est elle qui génère la richesse, et d'un cadre social qui garantit les droits sociaux des salariés.

Même les tartes à la crème sont « créées » par des salariés... Ainsi l’esclavage, puis le servage n’aurait rien produit sans la grande créativité des maîtres ?

Vous aurez beau confisquer les biens des ultra-riches présents en France, vous ne résoudrez pas l'équation.

Ceux qui tiennent le système, ce ne sont pas les ultra-riches qui peuvent en un claquement de doigt déménager en Suisse ou à Singapour, moi mon souci, ce sont les classes moyennes supérieures qui ne sont pas si riches que ça, et sur qui pèse le gros de l'effort collectif.

Ah ouhla mais moi je relevais juste des erreurs de raisonnement. On parle des quels qui se décarcassent ? Les héritiers tout puissants ? Les dynasties de riches ? Les parasites nécessaires ?

Certes, mais si vous vous mettez à redistribuer comme ils ont fait au Venezuela (après tout, y a de l'argent, servons-nous), vous tuerez la poule aux œufs d'or. Que croyez-vous ? que les gens vont se décarcasser à bosser pour se faire plumer à la fin ?